En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Actualité

« Je hais la guerre, mais j’aime ceux qui l’ont faite »

Par admin clg-vauguyon, publié le mercredi 22 novembre 2017 07:33 - Mis à jour le mercredi 22 novembre 2017 07:33
20171121_144103.jpg
C’est à partir de cette citation de R. Dorgelès que les élèves de 3e se sont immergés dans le quotidien des soldats de la Première Guerre Mondiale pour répondre à cette question : Pour qui, pourquoi et comment dire l’horreur de la guerre?

Ils ont ainsi découvert des auteurs et des œuvres qui ont témoigné des atrocités des combats, de l’absurdité de la guerre et de l’importance du courrier. Ils ont également  tenté de comprendre les bouleversements qu’ont subis celles restées à l’arrière.

Ils ont dû restituer ce qu’ils ont compris/appris de cette période sous la forme d’une lettre. La première classe s’est identifiée à une femme (Berthe) restée à l’arrière et s’adressant à son époux parti sur le front. L’autre classe a pris la plume du mari (François) soldat sur le front, écrivant à son épouse restée à Dijon.

La co-animation Lettres-Histoire a permis d’étoffer le contexte et d’imaginer un texte crédible tandis qu’une séance de lecture de lettres de poilus au cdi a permis de mieux appréhender la forme.

Après avoir eu entre les mains de réelles lettres de 1917, le challenge était de donner aux travaux d’écriture l’illusion du temps passé.

Berthe et François ont soigneusement conservé les lettres qu’ils se sont échangées. Puis, le temps a fait son œuvre et cent ans plus tard, leurs arrières petits-enfants les découvrent dans le grenier de la maison familiale

 

 

Venez les découvrir à votre tour au CDI. Et à travers les mots de  nos « Berthe » et de nos « François », participez au Devoir de mémoire en découvrant un peu du quotidien de celles et ceux qui ont vécu cette période douloureuse qui a profondément transformé notre société.

Sources :

Lettres de femmes, A. Zannovello (Court Métrage)

Les Croix de bois, R. Dorgelès

A l’ouest rien de nouveau, E. M. Remarque

Le grand troupeau, J. Giono

C’était la guerre des tranchées, J. Tardi

Le journal d’Adèle, P. du Bouchet

Lettres de poilus – recueil

Lettres authentiques personnelles